AG du 04/07/12

Publié: 12 juillet 2012 dans Compte Rendu AG
Tags:,
 (19h30 – 22h30, pl. de la Republique, 10 participants environ, 1 modératrice VD, 1 secrétaire KG)
Ordre du jour:
1. Travail en commun avec le syndicat d’éducation populaire (SEP) pour les assemblées de quartier;
2. Qu’est-ce que l’éducation populaire?
3. Organisation du pique-nique débat sur les fascismes et la nation
4. Point sur la table des Indignés du 3 juillet 2012
5. Forum mondial de la démocratie du 5 au 11 octobre
6. Point sur la manifestation des travailleurs et travailleurses de General Motors
7. Point sur le 14 juillet à Marseille
8. ACTA et INDECT (reporté à l’AG suivante)
RESUME DES DECISIONS PRISES
5 juillet: rencontres avec l’association de quartier du quartier Gare pour la fête de quartier
11 juillet: prochaine AG. Un point sur le monde du travail et sur ACTA et INDECT.
17 juillet: prochaine table pl. Saint Etienne
(18 juillet: AG)
21 juillet: à Baggersee, 16h, réunion-débat documentée sur les fascismes et le concept de nation, suivi en début de soirée par une petite sauterie barbecue.
(25 juillet: AG)
31 juillet: table au Faubourg national
1. Travail en commun avec le syndicat d’éducation populaire (SEP) pour les assemblées de quartiers
Contexte: contact a été pris avec le syndicat d’éducation populaire, suite à la décision d’organiser des assemblées populaires de quartiers, au cours desquels les citoyennes et les citoyens pourraient se rejoindre pour répondre à des problèmes concrets de leur quartier, aux fins d’y répondre par des solidarités concrètes, en faisant remonter leurs idées, solutions, etc.
Un débat avait déjà été organisé avec le Syndicat d’Education Populaire (P. WEISHEIMER) l’an dernier à propos du stress au travail, en réaction aux 35* suicides chez orange france télécom. L’organisation a été faite un peu à la dernière minute (3 jours avant) et il a plu, mais cela a pu se faire.
Il était prévu qu’un-e représentant-e du SEP se présente, mais la rencontre n’était visiblement pas assez cadrée. Un compte-rendu de ces discussions sera envoyé à une représentant-e du SEP.
Jeudi 5 juillet au soir, plusieurs membres du mouvement des Indigné-e-s se rendront à la fête de quartiers pour prendre contact avec l’association de quartier du quartier Gare. L’objet est le suivant: faire connaissance, échanger des n° de téléphones/ mail, expliciter les projets des Indigné-e-s dans le quartier Gare pour une première expérience. Notamment (point 5), il faudra les mettre au courant de la table des indignés qui se tiendrait le mois d’août au Faubourg National.
2.Qu’est-ce que l’éducation populaire?
Un très rapide point sur ce qu’est l’éducation populaire et qui sont les travailleurs et les travailleuses de l’éducation populaire, sur ce qu’est le SEP, l’UNSA, ce qu’est un syndicat dit « autonome » et différence avec les syndicats type CGT, et puis CNT.
3. Organisation du pic-nique débat sur les fascismes et la nation
  Il a été prévu en dernière AG d’organiser une réunion-débat  pour discuter de manière documentée sur les fascismes et la nation. Beaucoup de discussions, mais surtout des décisions: le cadre serait festif et agréable, avec un barbecue à la clef. Nous avons beaucoup hésité, pour finalement s’accorder sur le lieu (BAGGERSEE), la date (LE 21 JUILLET) à partir de 16h. L’objectif est de discuter sur les définitions et la signification concrète du terme « fascisme »: parle-t-on du fascisme historique ou des fascismes qui prennent différentes formes (rapports avec les violations de la vie privée, INDECT, ACTA, puce RFID, guerres, lobbys, diktat de la loi des marchés.. fascisme?), la montée de la haine et de la peur, etc.
4. Point sur la table des Indignés du 3 juillet 2012
La police municipale et la police nationale sont intervenues hier pour faire des contrôles et prendre le nom « des responsables ». Plusieurs stratégies ont été discutées, et décidée celle de donner tous nos papiers d’identité ou bien personne.
Il nous manque des musiciens, des instruments de musique, des paroles de chanson, pour animer davantage la table.
De nouvelles personnes sont prêtes à se mobiliser réellement, à produire quelque chose davantage que de venir en consommateur de la table.
Il a été proposé de faire des annonces sur Strasbourg curieux et d’autres sites d’informations de la ville, mais aussi des affiches.
Décision: la prochaine fois et pour la dernière fois avant de déménager la table, la table se tiendra encore Place Saint Etienne. Les fois suivantes, elles se tiendront Faubourg national (dans le quartier gare, éventuellement en coordination avec l’asso de quartier).
D’autres propositions de places pour les prochaines fois ont été évoquées: place Rouge, place de Zurich (à la Krutenau), place de l’Esplanade (tout en ayant conscience que les étudiants sont en vacances), rue des Arcades (risque d’expulsion par les « services » de police) ou place Kléber (idem).
Des opérations de tractage peuvent être envisagées aux alentours.
5. Forum mondial de la démocratie du 5 au 11 octobre
Le Conseil de l’Europe organise du 5 au 11 octobre 2012 le premier Forum Mondial de la Démocratie (http://www.coe.int/fr/forum-mondial-de-la-democratie-5-11-octobre-2012/). A cette occasion, Strasbourg accueille des Indigné-e-s venu-e-s de toute l’Europe (Belgique notamment, Grèce éventuellement), à la manière du 15.10.11 à Bruxelles. Une caravane d’organisation sera présente une semaine avant. Une legal team se met en place avec Maître Roux, avocat au barreau de Montpellier.
Des ateliers de traduction, notamment en arabe et en allemand doivent être mis en place.
L’initiative revient aux électrons libres de la commission nationale DRY, connus des Indigné-e-s à l’occasion de la marche de Bruxelles et de la rencontre du Trocadero le 21 avril 2011. Des équipes sont mises en place à l’échelle nationale pour organiser des actions et un travail de culture populaire.
Des événements peuvent être organisés à l’Orangerie ou au Jardin des deux Rives. En cas de pépin, les manifestants pourraient se replier sur Haguenau ou Offenbourg. L’idée d’installer un village autogéré est évoquée… Des conférences sont organisées via mumble (permet de se réunir par internet). Des T-shirts pourraient être imprimés et vendus. Les recettes iraient à la cagnotte pour régler d’éventuels frais de « justice ». Voir le pad et la Page.
Comparaison est faite avec le sommet et le contre-sommet de l’OTAN.
Important: les citoyennes et les citoyens sont invités à s’inscrire sur le site du Conseil de l’Europe pour participer au Forum mondial. Il ne faut pas hésiter. Des actions seront organisées. Pour donner une idée du contenu des débats, qui ont beaucoup fait rire les participants: « Les marchés ont-ils besoin de la démocratie et réciproquement ? ».
L’idée de faire venir Keny Arkana et HKles saltimbanks enthousiasme.
6. Point sur la manifestation des travailleurs et travailleurses de General Motors
Gros point de débat sur l’unité ou la division du monde du travail. Comment faire avancer la convergence des luttes? Distinctions faites entre les travailleurs et les organisations syndicales/ divisions entre secteurs, branches et entreprises. Organisation du champ syndical avec des concurrences. Comment dépasser ces divisions? Comment fédérer les travailleurs à la base?
La précarité est un sujet important qui n’est pas bien traité dans les conditions actuelles. La notion de travail dans un contexte où règnent la précarité, le chômage et en même temps une mécanisation et une automatisation accrues, a été discutée. La notion de « lutte des classes », de sa relativité ou de sa pertinence, a fait l’objet d’un débat contradictoire que chacun a jugé constructif.
Un gros point sera avancé pour la prochaine AG, pour voir comment on peut faire pour que Arcelor, GM, Lore, PSA puissent coopérer, avec une idée qui a rassemblé: la convergence des luttes, à travers des moyens logistiques, des outils de coopérations et de discussion. Une critique des organisations pyramidales a été formulée. La culture ouvrière, populaire et la culture de luttes ont été mises en relation pendant les débats.
7. Point sur le 14 juillet à Marseille
Les Indigné-e-s de Marseille organise un rassemblement à Marseille, pour des rencontres, selon les CR des groupes de travail locaux. Une remarque est faite sur les divisions qui ont eu cours entre deux groupes d’indigné-e-s (dont l’un est contrôlé par la secte des Humanistes) à Marseille.  Il serait donc bon de savoir lequel de ces groupes a appelé à une rencontre (en prime un 14 juillet, « fête nationale »).
8. ACTA et INDECT
Le point d’informations est reporté pour la prochaine AG, faute de temps et de préparation.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s