Manifeste des indignés en écriture collective

Publié: 29 juin 2012 dans Déclarations & manifestes, Information
Manifeste des indignés en-cours de validation à Strasbourg
http://titanpad.com/AaFJsEsE2U
 
Nous, Citoyens du Monde et indignés de Strasbourg, affirmons être unis par un même attachement au respect des droits naturels de l’Homme : à la liberté, à l’égalité, à l’équité et à la Paix  et souhaitons asseoir ces droits sur l’exercice d’une réelle démocratie.
 
Nous refusons de nous soumettre à la loi du marché, car nous ne sommes pas à vendre !
Nous revendiquons une participation de tous dans les décisions et actions pour créer « un vivre ensemble » meilleur, avec une démocratie directe et participative.
 
Nous voulons également concourir à préserver  la biodiversité  en respectant toutes les variétés de formes de Vies animales, végétales dans leurs écosytèmes. 
 
Nous croyons et œuvrons pour l’émergence d’une société démocratique en Paix durable avec tous ses semblables, en harmonie avec l’environnement et toutes les formes de Vies qu’elle côtoie.
 
Nous aspironsà la recherche du Bonheur Intérieur Brut de tous, c’est à dire le bien-être de chaque individu afin de garantir une alimentation saine, un logement décent, un accès libre aux soins, à l’éducation, à la culture… pour Tous. 
 
Nous sommes convaincus que le progrés doit concilier au plus juste et dans la mesure du possible,  l’environnementalisme  et les innovations technologiques tout en se conformant à nos textes fondamentaux. (Nous affirmons que les Déclarations des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 et 1793, que les Déclarations  sur le droit au développement et à l’environnement ainsi que que la Déclaration  des droits de l’internaute de 2010 (voir plus bas) et plus largement que les libertés fondamentales forment le bloc non exhaustif de nos textes fondamentaux.)
 
Nous déclarons, notamment en opposition aux états réels, notre pleine et entière indépendance et notre volonté d’originalité démocratique mise au service des Droits de toutes les Personnes du Monde. 
 
Conformément au droit universel, nous défendons  une Libre Communication Internationale. Nous déclarons l’Indépendance du cyber-espace (internet)  face à toute forme d’administration à démocratie non directe et ne respectant pas notre définition de la citoyenneté internationale.
 
Nous affirmons notre attachement à tous les Groupes, Organisations, Fondations, Institutions nationales ou internationales, Conventions, Chartes, Traités et Déclarations partageant nos Valeurs.
 
Sont titulaires de ces droits et obligations tous les Etres pensants uniques et originaux capables ou qui seront capables par leur développement naturel de s’en acquitter de façon éthique, bienveillante et consciencieuse.
Nous souhaitons rendre le savoir accessible à tous, par l’éducation populaire. L’information doit être aussi la plus vraie et indépendante possible, grâce un financement neutre.
 
Nous nous opposons aux dogmes d’une pensée unique, et revendiquons le droit à  la différence, pas à l’indifférence. Apprenons à écouter l’autre et à échanger des points de vue, dans le respect de tous !
Nous souhaitons stimuler la  curiosité, la réflexion, et la création. 
Nous condamnons cet esprit de compétition omniprésent et écrasant. Nous souhaitons valoriser  l’individualité, la solidarité et la coopération dans la communauté plutôt que l’individualisme. Nous refusons la pensée unique et dogmatique. Nous aspirons à entrer dans un nouveau Monde bienveillant envers l’altérité de chacun, et où la diversité est valorisée par le respect et le développement des personnalités propres à chaque être.
 
Nous affirmons œuvrer pour le respect et la diffusion de ces Droits et de ces Valeurs 
qui nous permettent d’intégrer et d’accepter le pluralisme des cultures et des coutumes librement choisies, pratiquées, et défendues par tous les peuples de ce monde. 
Portés par la légitimité souveraine des peuples, nous souhaitons au Monde l’occasion de parler d’une seule voix raisonnable et pondérée, sans que celle-ci ne soit baillonée par les intérêts égoïstes et illégitimes des Etats et des puissances économiques à l’oeuvre actuellement.
 
Nous considérons que la mise en place d’une réelle liberté démocratique dans la Cité et au travail représente une des conditions premières à la survivance de notre espèce.
 
Nous considérons que la démocratie directe, l’Equité, l’Egalité, la Liberté, la Solidarité ainsi que le Partage représentent des notions fondamentales qui peuvent permettre l’émergence sous de multiples formes particulières d’une Société Universelle, durable et Juste
 
Nous veillons à ce qu’il n’existe aucune situation de privilèges ou de monopole (financier, commercial, lobbys de toutes natures), ni prise de pouvoir abusif, ni immunité politique. Nous sommes tous soumis aux règles de la même justice, car nous sommes TOUS des citoyens ordinaires.
 
Lorsque  tous les autres moyens pacifiques échouent, conformément au droit des  peuples à la résistance contre l’oppresseur, nous nous éleverons de toute nos Forces pour renverser ceux qui ouvertement, de manière perverse et par manipulations usurpent et menacent gravement et durablement ces dits Droits et Valeurs. 
 
‎ »Liberté, conscience,  éthique, solidarité et sobriété … ces 5 éléments teintés de tolérance  peuvent être à la base d’une révolution culturelle non violente ou la  somme des des comportements individuels et collectif peuvent faire  basculer la société vers un stade supérieur en déstabilisant les  principes erronés de la croissance … notre liberté est à ce prix …  pour un avenir serein » »  
 
 
Déclaration des Droits de l’Internaute 
Depuis l’avènement de l’informatique, une communauté numérique internationale a vu le jour. 
Toute  la technologie et la diversité culturelle sur lesquelles s’appuient  Internet doivent s’accompagner du respect de droits inaliénables.
Conscients  de nos devoirs et de l’importance de la défense sur Internet de nos  droits et libertés que traités, conventions et déclarations consacrent  déjà, et pour nous prémunir de toutes atteintes à ceux-ci, à l’aube de  cette ère de paix et de révolution numérique, nous, Internautes,  déclarons ici :
 
 
Article 0 : L’accès à Internet est un droit inaliénable.
Article 0.1 : Chaque individu est libre d’accéder ou non à Internet et de choisir les moyens d’accès qui lui conviennent.
Article 0.2 : Les Internautes sont égaux en droits et en devoirs.
 
Article 1 : Internet est un réseau ouvert, neutre et décentralisé.
Article 1.1 : Les données y transitent de manière égale et indifférenciée, aucune information n’a priorité sur une autre.
Article  1.2 : Seul le pouvoir judiciaire peut autoriser la surveillance,  l’interception ou l’interdiction d’un flux ou d’une donnée.
 
Article 2 : Nul ne peut être arbitrairement privé de l’accès à Internet.
Article  2.1 : Le droit à la communication est un droit inaliénable au titre de  la liberté d’expression et du droit à l’information, qui garantissent le  droit de partager le savoir, les idées et la culture.
Article  2.2 : Tout individu dispose d’une protection égale de ses droits sur  Internet afin que la liberté de consultation et de diffusion de contenus  des uns ne porte atteinte à l’intégrité physique ou morale des autres.
 
Article 3 : Internet est un espace universel ouvert à tous, et nulle entité ne peut se l’approprier dans sa globalité.
Article 3.1 : Le déploiement de ses infrastructures doit favoriser la communication et l’échange pour tous.
Article  3.2 : Nulle entité, privée ou publique, ne peut s’approprier  arbitrairement les données ou les contenus qui y transitent pour servir  ses intérêts.
 
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s